Sécurité

Entrez dans le port vitesse maximum 3 nœuds.

Ne pratiquez pas la natation et les sports nautiques dans le bassin.

Ne pêchez pas dans le port.

Jetez vos huiles usées et batteries dans les containers réservés à cet effet.

Ne jetez pas à la mer des bouteilles, sacs plastiques, etc... Un container est à votre disposition en tête d'appontement.

N'oubliez pas de fermer les robinets d'eau après utilisation.

N'allumez pas de feu sur les quais.


1. Ne sortez pas sans avoir pris connaissance de la météo. Pour vous procurer les prévisions météo, vous pouvez :
- Ecouter les bulletins diffusés spécialement à votre intention par France-Inter et quelques autres émetteurs de radiodiffusion.
- Consulter les bulletins affichés en divers endroits : affaires maritimes, capitaineries des ports, clubs, etc...
- Téléphoner à certains services locaux de la météorologie nationale : répondeurs automatiques, aérodromes, etc…

2. Vos brassières de sauvetage doivent être toujours rapidement accessibles. En dériveur léger, elles doivent être portées constamment. Surveillez leur bon état. Ne vous en servez pas comme coussins ou oreillers, elles risquent dans certains cas de perdre de leur flottabilité.

3. Si vous chavirez, ne tentez pas de regagner la rive à la nage. Toutes les petites embarcations d'une longueur inférieure à 5 mètres sont obligatoirement munies de réserves de flottabilité qui maintiennent le navire à flot et permettent de vous y accrocher en attendant les secours.
Restez groupés, vous serez plus facilement repérés par les sauveteurs.

4. La chute à la mer d'un équipier est toujours grave et, statistiquement, cette éventualité représente une grande part des accidents mortels. Sur une embarcation à moteur : exigez de vos passagers, notamment lorsque vous circulez à grande vitesse, qu'ils restent à leur place. Un déplacement de poids joint à l'effet des vagues peut provoquer un chavirement.
Vos passagers ne doivent pas s'installer sur le pontage ou les passavants car ils risquent, dans un virage serré, d'être éjectés et happés par l'hélice.
Utilisez le dispositif de sécurité coupant l'allumage ou les gaz en cas d'éjection du pilote.

5. Restez toujours maître de votre vitesse.
La circulation à une vitesse supérieure à 5 nœuds est interdite à moins de 300 mètres du bord effectif des eaux. Lorsqu'il y a un peu de clapot, les baigneurs sont parfois difficiles à distinguer. Exercez une bonne veille.
La navigation est interdite dans les zones de baignade protégées. Dans les ports, la vitesse est limitée, renseignez-vous auprès des autorités portuaires.

6. Pour pratiquer le ski nautique, 2 personnes doivent obligatoirement se trouver à bord et l'une d'elles doit se consacrer entièrement à la conduite de l'embarcation.
Le ski nautique est interdit dans les zones de baignade où la vitesse est limitée ; empruntez les chenaux de départ réservés aux skieurs.

7. Connaissez la consommation de votre moteur et aussi votre rayon d'action compte tenu de vos réserves en carburant.
Les nourrices ou jerrycans supplémentaires stockés dans divers endroits du bord sont des sources supplémentaires de dangers. Les nourrices contenant du carburant doivent être de couleur rouge ou marquées de rouge.

8. La manipulation de l'essence est toujours dangereuse. Remplissez, si possible, vos réservoirs amovibles en dehors du bateau. Si vous répandez de l'essence à bord, nettoyez-la soigneusement. Il suffit de très peu d'essence dans les fonds pour créer une atmosphère explosive.

9. La ligne de mouillage est obligatoire pour toutes les embarcations. Ne la considérez pas comme un poids mort inutile. Vous serez heureux de la trouver en cas de panne de moteur, manque de vent, renverse de courant ; elle peut vous éviter alors de dériver vers le large.

10. Vous ne pouvez "prendre la mer" si votre navire n'est pas équipé du matériel de sécurité que la réglementation maritime impose pour votre sauvetage.
Reportez-vous au règlement concernant les dispositions et le matériel de sécurité obligatoires.

11. Si vous partez pour une traversée d'une durée notable, avertissez un de vos proches ou une de vos relations de votre départ et de vos prévisions d'arrivée à destination. Donnez-lui en même temps une bonne description de votre navire (type, couleur, voilure, etc... ). Tenez cette personne informée de votre arrivée à bon port ou de changement dans vos projets.
Ces précautions simples aideront considérablement les services de recherche si jamais cela devenait nécessaire.
Avant de prendre la mer, il est instamment recommandé aux plaisanciers de remplir un avis de partance qu'ils trouveront dans tous les ports et qui sera transmis par les capitaineries au CROSS de la région.

12. Même si vous n'êtes pas astreint à la possession du permis de conduire des navires de plaisance, connaissez les règles de barre, les feux et marques des navires. Tous les bateaux, navires ou engins pratiquant une navigation maritime doivent les respecter.

13. Des connaissances élémentaires sur le balisage sont simples à acquérir. Ne négligez pas cette aide à la navigation que vous serez heureux de connaître en arrivant dans un port que vous fréquentez pour la première fois. N'oubliez pas qu'il est interdit de s'amarrer aux bouées de balisage.

14. L'installation électrique, particulièrement dans le compartiment-moteur, doit être maintenue en bon état. Un arc électronique provoqué par un court-circuit peut être fatal dans une atmosphère explosive d'essence.

15. N'essayez pas vos extincteurs en les faisant fonctionner, même pour un court instant. Ils risqueraient de vous faire défaut au moment critique. Cependant, lisez attentivement les instructions et le mode d'emploi. Plus un sinistre est combattu à temps, plus les chances d'extinction sont grandes ; quelques secondes de retard peuvent être fatales.

16. L'aération des compartiments-moteurs, parfois négligée, est très importante. Une bonne précaution consiste à toujours ouvrir le compartiment avant le démarrage ; vous pourrez ainsi, par une rapide inspection, vous rendre compte si aucune fuite ne s'est produite et si des résidus de carburant ne stagnent pas dans les fonds ; prenez l'habitude de tenir ceux-ci dans le meilleur état de propreté. Si vous possédez un ventilateur de cale, actionnez-le pendant 5 minutes au moins avant le démarrage.

17. Ne surchargez pas votre bateau : le nombre de personnes à bord ne doit jamais être supérieur à celui indiqué sur la plaque apposée par le constructeur à l'intérieur de l'embarcation.Toute l'équipe portuaire se tient à votre disposition pour un agréable séjour au Port des Issambres.

Bon vent à tous !!!